Le site du monocycle en France

les bobos recurrents des monocyclistes

Convivialité et bonne humeur assurée !
Pour discuter de tout et de rien ... autour d'une roue ;)

la cuisse coince

Messagede M.O.U » 22 Déc 2015, 16:36

ce matin j'ai ressorti le vieux Coker historique de la poussière et je suis allé rouler dans le bois de Verrières.
Bon, pouf, pouf j'ai vraiment plus l'habitude du monstre ... mais j'ai survécu
sauf qu'en rentrant chez moi: Ouille plus moyen de monter l'escalier! nerf coincé dans la cuisse droite, tout mouvement au niveau de la jonction arrière me fait bondir !
vous avez-déjà eu ce genre de désagrément?
(bon ça passe doucement : il y a une heure je ne pouvais pas me baisser, maintenant ça va si je reste bien dans l'axe ....)
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2014
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede UniDreamer » 22 Déc 2015, 16:41

Ou ça exactement la douleur?
Avatar de l’utilisateur
UniDreamer
As du clavier
 
Messages: 510
Inscription: 12 Oct 2015, 14:01
Localisation: Villeneue le roi, 94

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede Gingo » 23 Déc 2015, 10:02

Ça ressemble au nerf sciatique ça non ?
Avatar de l’utilisateur
Gingo
Mégalocycliste
 
Messages: 3682
Inscription: 29 Nov 2002, 21:17
Localisation: Tours

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede M.O.U » 23 Déc 2015, 13:11

Gingo a écrit:Ça ressemble au nerf sciatique ça non ?

ah tiens ... je n'y avais pas pensé :cry: (UNiDreamer: juste sous la fesse; très proche de l'articulation)
mais pourquoi il a protesté? (bon c'est fini tout est rentré dans l'ordre: j'ai du marcher droit pour corriger le tir!)
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2014
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede tibo29 » 26 Déc 2015, 17:12

Pour mes doigts je pense que c’était juste des courbatures :oops:
tibo29
 
Messages: 86
Inscription: 25 Mai 2011, 15:16
Localisation: brest

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede UniDreamer » 27 Déc 2015, 21:29

Ton nerf sciatique (si c'est ça) t'a fichu la paix depuis M.O.U?

De mon coté, j'essaye des trucs, mais pas d'amélioration notable au niveau de la bande ilio tibiale.
Ce qui est sur c'est que quand j'insiste trop longtemps une fois la douleur apparue je me retrouve dans le même état qu'a la fin de la rando du canal de lo'urcq, c'est a dire que je finis a pied.

Mes deux dernières randos ont été effectuées en 36 (manivelles 125 et 137) pour la première et en 29 (110) pour la seconde, dans les deux cas accompagné de un ou plusieurs vélos.
J'essaye de remonter un peu la selle pour voir ou se situe la limite (je l'ai d'ailleurs peut etre trop remontée au départ de la rando en 29 hier et la douleur est arrivé plus rapidement que prévu) , et je bosse désormais beaucoup sur l'allègement de mon coup de pédale.

En gros même si mon niveau en mono s'est grandement amélioré dernièrement, je constate que je pédale encore un peu comme quand je suis a vélo, je met encore beaucoup trop de pression sur la pédale descendante et suis trop tendu quand la pédale remonte, je fais donc une sorte de "bras de fer" permanent entre mes deux jambes gaspillant de l'énergie et surtout stressant mes tendons inutilement.

J'ai ouvert un fil sur le forum international consacré au lien entre le fait de mettre tout son poids sur la selle pour faciliter le pédalage et surtout sur l'explication du phénomène.
Hier, sur le dernier km je pense avoir trouvé une façon prometteuse d'alléger le pédalage qui peut correspondre a l'expression "floating on the pedals".

Lorsqu'on a un pied mal placé sur une pédale et qu'on essaye de le replacer tout en pédalant, on attend le bon moment et on "souleve" un peu la jambe de manière a décoller le pied de la pédale pour le replacer.
On peut soit soulever la jambe au point de réellement décoller le pied de la pédale d'un cm pour ensuite la reposer, soit juste enlever suffisamment de poids au pied pour que celui ci puisse glisser sur la pédale malgré les picots.

Je me suis rendu compte que si je maintenait cette sensation de "décoller" mes deux pieds sur la totalité du pédalage (donc y compris quand la pédale effectue sa rotation descendante), la pression sur les pédales devenait minime, et bien que j'avais davantage l'impression de lever mes jambes que de pousser sur des pédales, j'avançais tout aussi efficacement, et il me semblais même que je contrôlais mieux le mono quand le relief était irrégulier.
Cela semble logique, car cela revient à soulever activement la jambe qui monte (ou avoir l'impression de le faire) au lieu de résister a son ascension, et cela revient également a moins mettre de pression sur la pédale qui descend non seulement parcequ'on passe en mode "pied leger" mais aussi parce que du coup il y'a moins d'effort a faire puisque l'autre jambe (celle qui monte) n'oppose presque plus de résistance a ce mouvement descendant (par le biais de la manivelle opposée et du moyeux). -> gagnant gagnant.

Je suis arrivé a cette sensation en imaginant un capteur de pression installé sur chaque pédale et en essayant de pédaler comme si je voulais que ce capteur enregistre la plus faible valeur possible.
A un moment j'ai juste retrouvé la sensation de quand je tente de changer la position d'un pied sur la pédale, sauf que j'arrivais a maintenir cette "non pression" sur 360° et pour chaque pied.
C'est la que j'ai repensé a l'expression "floating on the pedal" car on a simplement l'impression que le pied lévite au dessus de la pédale, et pourtant le mono avance.

Bref, c'était sur le 29 avec des spirit 110, j'ai hâte de tester a nouveau cette façon de pédaler lors d'une prochaine rando, mais avec des manivelles plus longues, et aussi de voir ce que ça donne sur le 36"
Avatar de l’utilisateur
UniDreamer
As du clavier
 
Messages: 510
Inscription: 12 Oct 2015, 14:01
Localisation: Villeneue le roi, 94

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede M.O.U » 03 Jan 2016, 18:26

mon nerf m'a fichu une paix impériale
par contre mon genou gauche se fâche sérieux et ça m'embête!
mon kine me dit que ça doit être de l'arthrose mais je n'en crois rien (j'ai de l'arthrose à des doigts mais c'est ot'chose)
donc retour à la question générale: comment s'en sortir ? (dernières sorties en 36/150: trop d'efforts pour pédaler; 29/140 plus fluide mais toujours aussi nocif au niveau du genou)
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2014
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede UniDreamer » 03 Jan 2016, 18:54

M.O.U a écrit:mon nerf m'a fichu une paix impériale
par contre mon genou gauche se fâche sérieux et ça m'embête!
mon kine me dit que ça doit être de l'arthrose mais je n'en crois rien (j'ai de l'arthrose à des doigts mais c'est ot'chose)
donc retour à la question générale: comment s'en sortir ? (dernières sorties en 36/150: trop d'efforts pour pédaler; 29/140 plus fluide mais toujours aussi nocif au niveau du genou)


Comme je suis en plein dans la recherche du pédalage le plus light possible pour des raisons proches, quelque soit le mono, les manivelles et le terrain, et du fait que tu fais pas mal de tout terrain et de descente, je me permet de soulever cette question:
Es tu certain de fournir juste l'effort minimum réellement nécessaire dans le pédalage (celui ci étant largement inférieur a ce que l'ont peut croire "au feeling"), ou penses tu au contraire dépenser trop d'effort (gâchée dans une lute manivelle montante/manivelle descendante) dans ton pédalage ?
Autrement dit, pédales tu rond, ou en impulsions?
Avatar de l’utilisateur
UniDreamer
As du clavier
 
Messages: 510
Inscription: 12 Oct 2015, 14:01
Localisation: Villeneue le roi, 94

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede Pierrox » 03 Jan 2016, 19:55

La force qui vient des pédales en descente est également bien violente. Tu as un frein ?
Avatar de l’utilisateur
Pierrox
As du clavier
 
Messages: 679
Inscription: 13 Nov 2012, 18:11
Localisation: Paris

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede TagadArthur » 04 Jan 2016, 13:14

Frein ou pas, si je me souviens bien MOU pilote sans tenir la selle :wink:
Avatar de l’utilisateur
TagadArthur
As du clavier
 
Messages: 395
Inscription: 02 Sep 2012, 16:00
Localisation: Paris - Orléans

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede M.O.U » 04 Jan 2016, 14:17

TagadArthur a écrit:Frein ou pas, si je me souviens bien MOU pilote sans tenir la selle :wink:

oui et non: je tiens mon guidon (sauf quand c'est du TT technique où là, je le confesse, j'ai une technique bizarre du style chimpanzé qui skie)
et je me fais mal en roulant sur piste (pas en tout-terrain). Mon pédalage est certes loin d'être bien "rond" mais j'écrase pas trop (sauf sur le Coker)
Donc là avec mon 29 sur piste cyclable je n'ai fait qu'aggraver mon cas .... et uniquement sur mon genou gauche
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2014
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede UniDreamer » 04 Jan 2016, 18:09

Peut etre pourrais tu décrire ou se situe exactement la douleur, comment elle arrive, comment elle repart.

Sur piste nous faisons un effort beaucoup plus répétitif et linéaire qu'en tout terrain, la moindre imperfection matérielle ou biomécanique est donc répété x fois sans varier.
Concernant la piste d'un pédalage trop poussé, on peut avoir l'impression de ne pas pédaler suffisamment fort pour avoir des problèmes de genoux, mais c'est subjectif.
Jusqu'a ce que je me mette a rechercher le pédalage le plus light possible, je ne pensais pas pédaler fort, mais c'est en commençant à pédaler réellement light que je me suis rendu compte que mon pédalage sois disant pas fort était quand même loin d'être léger.
Sur un parcours varié et pas super long ça peut ne pas faire de différence mais sur piste, si un genou ou un tendon est déjà fragilisé, la répétition invariable d'un pédalage qu'on croit léger mais non réellement optimisé peut ne pas aboutir a la "paix royale" que nous cherchons tous.

Tu fais des étirements régulièrement?
Avatar de l’utilisateur
UniDreamer
As du clavier
 
Messages: 510
Inscription: 12 Oct 2015, 14:01
Localisation: Villeneue le roi, 94

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede M.O.U » 05 Jan 2016, 17:14

UniDreamer a écrit:Tu fais des étirements régulièrement?

non jamais :twisted:
par ailleurs j'ai un niveau de tension musculaire permanent assez étonnant: après 3 mois de plâtre à une jambe mes muscles n'avaient pratiquement pas diminué de volume!
Donc être relax ne fait pas trop partie de mon vocabulaire .... :roll:
Mouvement Ondulatoire Unifié
Aquel trantoulhadis de RodoMancats
La bonne trajectoire pour un monocycle est la même que pour un satellite: ça tombe toujours et ça n'atterrit pas!
Avatar de l’utilisateur
M.O.U
Robocop infatigable
 
Messages: 2014
Inscription: 05 Juil 2004, 11:35
Localisation: 92 Sud,

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede UniDreamer » 06 Jan 2016, 01:36

Première rando sans aucune douleur depuis bientôt 3 mois, même pas sur la fin du parcours (14km d'urbain lors de la rando du mardi)
Pas de genouillère spéciale cette fois ci, mais j'ai été prudent et ai choisi un réglage de selle bas pour toute la rando (distance selle->pédale du bas 81.5cm), alors est ce que c'est ça, ou bien est ce que mes étirements quotidiens et mon pédalage plus consciencieux commencent a payer?

énigme a résoudre lors des prochaines randos en essayant de nouveau de monter un peu la selle (1 ou 2 cm).
Par contre ça tirait pas mal sur les genoux (parties du genou n'ayant aucun rapport avec ma tendinite) vers la fin, car selle basse-> genoux plus haut et d'avantage sollicités.
On continue les étirements et le pédalage light donc.
Avatar de l’utilisateur
UniDreamer
As du clavier
 
Messages: 510
Inscription: 12 Oct 2015, 14:01
Localisation: Villeneue le roi, 94

Re: les bobos recurrents des monocyclistes

Messagede Siddhartha Valmont » 06 Jan 2016, 07:27

UniDreamer a écrit:Première rando sans aucune douleur depuis bientôt 3 mois, même pas sur la fin du parcours (14km d'urbain lors de la rando du mardi)


En voila des bonnes nouvelles !
Avec le cote "horlogerie" du genou, je dirais un petit peu tout a du aider... :P
=> Triton29XC, Nimbus CrMo ISIS, Spirit 110/137mm & Schwalbe Big One
=> Flansberrium/Nextie 26, Jumbo Jim 4.0, Spirit 127/150mm, M4O ISIS
=> M4O 24" vert, KH/S, Spirit 117/137mm, HollyRoller 2.4/Mission 4.0
Avatar de l’utilisateur
Siddhartha Valmont
As du clavier
 
Messages: 548
Inscription: 01 Mar 2013, 17:59
Localisation: Du côté de Francfort (Allemagne)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Autour d'une roue ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron