Le site du monocycle en France

Apprendre le Spin et la Pirouette

1 pied, marche arriere, wheel walk debout 1 pied, girafe, cirque, roue ultime, etc.
Les figures 'classiques' du mono sont ici !

Apprendre le Spin et la Pirouette

Messagede Roue perdue » 21 Aoû 2009, 16:32

Bonjour ! N'ayant pas trouvé de sujets conséquents parlant des spins et pirouettes, j'en lance un, en tâchant de résumer ce que j'ai retenu de mes lectures à gauche à droite (au passage, merci à ceux qui ont déjà posté sur le sujet : Gingo, Manu, Brunomono, Romain, et tous ceux qui font vivre le forum...) :

Les vidéos :

http://www.unicyclist.org/cont/levels.cfm
http://www.unicyclist.org/cont/play.cfm?pi=w320240spinL
http://www.unicyclist.org/cont/play.cfm ... 0pirouette

Le SPIN :

Le spin consiste à tourner dans un cercle de moins d'1 m de diamètre (il en faut 5 pour être validé, niveau 6 IUF), la roue tourne et fait à peu près un tour lorsque le monocycliste a tourné d'un tour. Pour travailler ce genre de figure, il faut apprendre à décrire des cercles parfaits, le pédalage doit être très fluide. Progressivement, le rayon du cercle décroit, on est de plus en plus penché, jusqu'à ce que notre propre centre de gravité se trouve juste au-dessus du cercle que l'on décrit. Alors tout s'accélère comme par magie, la sensation est grisante et sans appel : c'est le spin !

La PIROUETTE :

La pirouette consiste à tourner sur place. Elle est beaucoup plus rapide que le spin (de l'ordre de 4 tours à la seconde), plus spectaculaire et plus dure. La roue ne bouge quasiment pas et le mouvement est entretenu par d'imperceptibles mouvements de manivelles avant et arrière. C'est une figure de niveau 8 IUF. On la lance à partir du spin, mais cela reste bien mystérieux !

Pour ces figures, le matériel est très important : un pneu fin et bien gonflé pour tourner aisément, des manivelles courtes pour la fluidité et réussir à bien lancer le mono. Plus facile en 20" qu'en 24", mais même en 24", ça se fait très bien aussi.

Les questions :

1. S'il-vous-plaît, pourriez-vous corriger et/ou compléter ce que je décris ?
2. Quels prérequis verriez-vous pour ces figures ? L'habitude de rouler suffit-elle avant de commencer à les travailler ?
3. Sont-elles des figures très lentes à apprendre (comme le coast, le statique), réputées très difficiles à acquérir ? Faut-il impérativement plusieurs années de pratique du mono avant de se mettre à les travailler ?
4. Conseils et exercices préliminaires bienvenus !
Monocycliste depuis printemps 2008. Objectif : fluidité totale en ville, forêt, montagne : y a du boulot !
Avatar de l’utilisateur
Roue perdue
As du clavier
 
Messages: 595
Inscription: 27 Aoû 2008, 13:49
Localisation: Paris, Dijon

Re: Apprendre le Spin et la Pirouette

Messagede brunomono » 21 Aoû 2009, 17:07

petit rappel (j'ai la flemme de décortiquer)
brunomono a écrit:
nain-bus a écrit:et pour les spins la roue vrille vers l'intérieur du cercle
alors je pense que ça peu venir soit du pédalage pas asse régulier, par là j'entends qu'il est possible que, sens tant rendre compte, tu t'arrête de pédalé une fraction de seconde ce qui t'embarque dans la pirouette (pirouette: tourné sur sois même sur un axe vertical) trop tôt et tu repédale juste après pour relancer ton spin, ça peu venir du faite que tu ne mets pas asse de poids sur ta selle et trop sur les pédales doc plus dur d'être régulier (surtout que quand on ressers en pirouette, normalement on mets tous le poids répartie équitablement sur les deux pédales, on est debout dessus, les fesses ne repose même plus sur la selle. et c'est l'inverse lorsque tu effectue les cercles). c'est pour ça que ça deviens plus dur lorsque l'on accélère la vitesse, c'est plus dure de rester régulier car le moindre écart t'envoie valdingué en pirouette et comme tu n'y étais pas préparer ou que le "vrillement" de la roue t'a déstabilisé, ça deviens incontrolable (perte du placement, notion de l'espace...bref on est de travers donc on tombe), ce phénomène est flagrant à très grosse vitesse, tous se barre en cou***e.

je pense que tu veux allé trop vite dans les étapes (comme moi au début). essaye d'abord de travaillé la propreté de tes spins: directe en petit cercle, pas d'écart, bon placement du corps, pirouette super droite (elle ne se déplace pas, elle reste droite); quitte à faire juste une pirouette! ça sert à rien de faire des quadruples si tu ne contrôle pas, si non tu vas galérer...
pour ma part mes meilleur spin sont des quadruples pirouettes (et parfois je gicle un peu sur un coter). contrôle parfaitement les spin à une pirouette (donc pas trop vite), puis deux, trois...

et aussi dans un spin tout est lié il suffit que tu fasse une erreur (placement du corps, régularité du pédalage, cercles, vitesse...) , et c'est tout le reste qui se déstabilise! et encore + avec beaucoup de vitesse!
encore un dernier élément à prendre en compte, il faut que tu prenne des point de repère pour tes yeux, je m'explique: tu auras remarqué que les danseurs classique, lorsqu'ils font des pirouettes ou planés sur la pointe du pied, ils tournent la tête pour toujours fixer un points de repère, nous en mono on utilise un peu la même technique, sauf que la tête ne bouge pas, c'est les yeux qui font tous le travail et ils on besoin de plusieurs points de repère.

imaginons que tu est dans une salle avec quatre pilier disposé en carré et que tu fait un spin en son centre. ses piliers vont être ces fameux points de repère, lorsque tes yeux se pose sur un de ces piliers, tu le garde dans ton champs de visions jusqu'à ce que le pilier suivent apparaisse, et tu saute directement de l'un à l'autre et ainsi de suite. cela te permet de fixé des images fixe plus tôt que le décors en entier qui file trop vite pour que tu puisse réellement saisir ou tu est. ça permet d'être beaucoup plus stable car tu peux, grâce à ces images fixes, représenter ton corps dans l'espace et donc corriger un éventuelle défaut. c'est très importent de bien comprendre cela, car si tu ne te sert pas de ces repères, ça reviens un peu à faire un spin en ferment les yeux ou en regardent le plafond la tête en l'aire, tu ne sais plus ou tu est! à savoir aussi que plus tu vas vite, plus les points de repères sont espace entre eux, donc - nombreux, ce qui fait que c'est plus dure. d'ou l'importance de de commencé par des spins pas trop rapide pour que cette manie de fixé des images soit un automatisme! car à basse vitesse, ces points ne semble pas trop indispensable mais avec de la rapidité c'est essentiel, le contraire serait un peu comme si tu voulais te passer de l'un de tes cinq sens pour te repérer, la vue! ce serais vraiment se mettre en difficulté.

ah oui, une dernière chose, lorsque tu t'entraine souvent aux même endroit, tes yeux sont habitué à ce lieux et donc à sélectionné toujours les même points, donc ne t'étonne pas si tu galère avec les spins si tu est dans un nouvel endroit, il faut que tes yeux/ton cerveaux puisse se fixé sur de nouvelles images, avant que ce soit un automatisme, ça prend du temps!

pfiou... ce roman! :lol:
brunomono
Mégalocycliste
 
Messages: 1308
Inscription: 24 Nov 2007, 12:07
Localisation: Bordeaux

Messagede monocycle » 21 Aoû 2009, 17:42

le spin, je trouve, est fesable voir très fesable avec un pneu fin et des mani courtes(comme cité dans ton post) on peux arriver à faire un tours rapidement. personnelllement c'est comme sa que je le rescends
Acrøbate
MønØcÿCl3
je roule donc je suis
je slack donc je suis
Avatar de l’utilisateur
monocycle
As du clavier
 
Messages: 660
Inscription: 29 Aoû 2008, 22:27
Localisation: rhône

Re: Apprendre le Spin et la Pirouette

Messagede brunomono » 21 Aoû 2009, 17:49

Roue perdue a écrit:Les questions :

1. S'il-vous-plaît, pourriez-vous corriger et/ou compléter ce que je décris ?
2. Quels prérequis verriez-vous pour ces figures ? L'habitude de rouler suffit-elle avant de commencer à les travailler ?
3. Sont-elles des figures très lentes à apprendre (comme le coast, le statique), réputées très difficiles à acquérir ? Faut-il impérativement plusieurs années de pratique du mono avant de se mettre à les travailler ?
4. Conseils et exercices préliminaires bienvenus !
2. savoir bien rouler en avant et aussi en arrière, savoir tourner correctement (sans acoups). avoir exercer d'autre disciplines comme l'acrobatie, l'équilibre sur les mains ou la danse classique et contemporaine peut s'avérer très utile pour la compréhension du positionnement du corps (bassin, bras et épaules essentiellement).

3. il n'est pas nécessaire de pratiquer le mono depuis longtemps pour commencer les spin (bien que un monocyclist "expérimenter" rencontrera un peu moins de difficulté), le spin à faible vitesse et resserrage sur une simple pirouette (1 tour), demande un temps considérable pour être exécuter correctement, mais cela ne vous empêcheras pas de bien vous amuser!
(note: exécuter une simple pirouette sans passer par le spin, est ce qu'il y a de plus abordable, dans le domaine des spin)
cependant, le spin à vitesse élever et resserrage sur une quadruple voire quintuple pirouettes est probablement l'une des figures les plus difficile (et je dirai même, LA plus difficile).

4. lorsque vous commencer à rentrer dans votre cercle le plus petit, essayer de varier les vitesse (accélérer, ralentir, réaccelérer...) sans toute fois vous déplacer, le cercle doit rester dans les même proportions et rester sur un même plan). au début, n'essayer pas d'aller vite!!! concentrer vous plus tôt sur le placement de votre corps, affuter votre conscience kinesthésique.
il est aussi très avantageux de savoir décrire des huit avec le mono (le plus petit possible, et le plus fluide possible), c'est un exercice qui peu paraitre simple mais qui ne l'est pas du tout! en revanche, cet exercices est une base importante (bien que peu de personne ont la motivation de s'y atteler). il est aussi possible de faire les huit en roulent en arrière, mais ça demande beaucoup de temps et de rigueur.
lorsque vous maitriser bien le spin à faible vitesse et resserrage sur une simple pirouette, lorsque vous engagez la pirouette, essayer de ne faire qu'un demi tour pour vous retrouver en back spin. ensuite amusez vous à intervertir front spin et back spin, en restent sur le même plan ou en vous déplacent... dans ce cas ci, il s'agit de ce que j'appelle "turbines" (aussi appelé front spin to back spin, pirouettes enchainer...) lorsque les turbines sont enchainer l'une après l'autre sans battement de plus d'un demi tour de pédale, cela reviens à une sorte de surplace en glissade, mais il est alors très difficile de varier la vitesse sans "s'emballer" ou perdre le rythme.
brunomono
Mégalocycliste
 
Messages: 1308
Inscription: 24 Nov 2007, 12:07
Localisation: Bordeaux

Messagede Roue perdue » 22 Aoû 2009, 00:33

Merci à monocycle pour ses encouragements, et surtout merci Bruno. J'ai lu, lirai et relirai tous tes conseils, au besoin je referai appel à toi... C'est noté en tout cas, je vais tracer des 8 en avant et en arrière, aussi régulièrement que possible. Tu m'avais déjà répondu dans un autre fil que paradoxalement, pour progresser, il était fondamental de bosser ses acquis, plus encore que de s'entraîner à de nouvelles figures... Merci infiniment, on va mettre ça en pratique...
Monocycliste depuis printemps 2008. Objectif : fluidité totale en ville, forêt, montagne : y a du boulot !
Avatar de l’utilisateur
Roue perdue
As du clavier
 
Messages: 595
Inscription: 27 Aoû 2008, 13:49
Localisation: Paris, Dijon

Messagede billettepy » 23 Aoû 2009, 10:31

- Avoir un mono de freestyle ça aide ^^
- Maitriser les 8 dans tous les sens (avant, arrière, gauche, droite, etc.)
Et pour le reste tout comme à dit bruno je suis d'accord ;).

Après des variantes sont possibles enjoy :)
http://monobussy.com
Le club de monocycle
Avatar de l’utilisateur
billettepy
As du clavier
 
Messages: 102
Inscription: 18 Aoû 2007, 10:31


Retourner vers Artistique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron