Le site du monocycle en France

démarrage sans appui

1 pied, marche arriere, wheel walk debout 1 pied, girafe, cirque, roue ultime, etc.
Les figures 'classiques' du mono sont ici !

démarrage sans appui

Messagede lentulo » 24 Oct 2014, 12:39

Bonjour
Voila j'arrive à démarrer sans appui,avec 1/4 de tour arrière une fois sur dix(voir moins)mais au départ je sens que je mets tout mon poids sur la pédale basse pour monter sur le mono;à ce moment je ne suis pas encore assis sur la selle(car il faut vite faire le 1/4 de tour arrière);est-ce que c'est un critère pour dire que ma selle est trop basse?Quand je vois les monocyclistes expérimentés monter "à la volée" sans que le mono bouge j'arrive pas à comprendre comment faire!
vivement que j'y arrive!
lentulo
As du clavier
 
Messages: 125
Inscription: 15 Sep 2005, 09:36
Localisation: 94

Re: démarrage sans appui

Messagede Monsieur K » 24 Oct 2014, 14:16

il faut mettre ton poids sur la selle pour compenser la pression exercée par ton pied sur la pédale
CTB x LRF amis pour la vie <3

"T'es une putain de légende dans le milieu du monocycle et j'arrive toujours pas à savoir pourquoi !" Djifouze

des choses
des photos
Avatar de l’utilisateur
Monsieur K
Mégalocycliste
 
Messages: 4158
Inscription: 04 Jan 2007, 21:39
Localisation: Lyon

Re: démarrage sans appui

Messagede alain-arles » 24 Oct 2014, 14:26

Salut
En ce qui me concerne, je règle la hauteur de la selle, comme sur un
« vélo à deux roues » :

De manière à pouvoir pédaler avec les talons jambes tendues, ce qui fait que je suis à l’aise lorsque je pédale en pointe de pied.
Lors des départs si tu veux éviter le quart de tour arrière, il faut mettre le moins de
« poids » possible sur la pédale haute, ceci pour éviter que ton monocycle ne recule.

Pour éviter ce recul tu peux également travailler tes départs en te plaçant sur une petite surélévation, un trottoir par exemple, qui permet de bloquer la roue et évite le recul de plus comme tu es plus haut que ton mono c’ est plus facile pour monter sur la selle.

Tu peux également travailler tes départs en te plaçant dans un légère descente, c’est le même principe que le trottoir - tu es plus haut donc c’est plus facile pour monter sur la selle - la pente évite que ton monocycle ne recule - et en plus le départ est facilité par le fait que tu es en descente ton mono « démarre tout seul » enfin presque tout seul.
alain-arles
 
Messages: 9
Inscription: 18 Mar 2011, 22:42

Re: démarrage sans appui

Messagede lentulo » 26 Oct 2014, 20:50

Je sais que c'est très variable,mais au bout de combien de temps avez vous été capable de démarrer à chaque fois du 1er coup,?
Au fait c'est quoi le koosh koosh?
vivement que j'y arrive!
lentulo
As du clavier
 
Messages: 125
Inscription: 15 Sep 2005, 09:36
Localisation: 94

Re: démarrage sans appui

Messagede nico1000 » 27 Oct 2014, 09:16

A chaque fois du premier coup..... Personnellement j'en rêve. J'alterne le 20 pouces, 26 et 29. Et j'arrive à monter dessus entre 1 et 10 tentatives. Même si la moyenne doit être 3 à 5...
nico1000
As du clavier
 
Messages: 219
Inscription: 01 Nov 2011, 21:33
Localisation: Morsang Sur Orge

Re: démarrage sans appui

Messagede Tomig » 27 Oct 2014, 09:49

Salut !
C'est pas un conseil, mais moi quand je m'entrainais à monter, je faisais quelque pas avec le mono puis montait dessus dans la foulée, sans m'arreter donc.
Sinon, au bout de 1 semaines je commençais à monter 1 fois sur 20 ^^ et au bout de 2 semaines 1fois sur 2 et deux jours après à tout les coups. Et ceci sur mon 19 et mon 26.
Voila :)
Tomig
As du clavier
 
Messages: 362
Inscription: 13 Aoû 2012, 10:26
Localisation: Bretagne.

Re: démarrage sans appui

Messagede lentulo » 27 Oct 2014, 16:18

merci pour vos retours d'expérience;allez,encore quelques autres!
vivement que j'y arrive!
lentulo
As du clavier
 
Messages: 125
Inscription: 15 Sep 2005, 09:36
Localisation: 94


Retourner vers Artistique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité